IEIF indices

Les indices immobiliers de l’Institut de l’Epargne Immobilière & Foncière




Espace presse

 Indices de performances de l'immobilier en Bourse
 Indices de performances de l'immobilier

 Indices de performances de l'immobilier en Bourse

Indice Euronext IEIF REIT Europe
au 28/11/2014
Indice
Prix
Performance
Globale
Cours
(Base 1000 en 2002)
1 686,59 3 097,25
Sur un mois
+3,11 % +3,28 %
Sur 12 mois
+20,36 % +25,42 %
Depuis le 01/01/2014
+20,32 % +25,18 %
          
Indice Euronext IEIF SIIC France
au 28/11/2014
Indice
Prix
Performance
Globale
Cours
(Base 1000 en 2002)
2 371,44 4 345,10
Sur un mois
+2,45 % +2,51 %
Sur 12 mois
+9,57 % +15,28 %
Depuis le 01/01/2014
+10,67 % +16,44 %

Antinomie boursière

Le mois de novembre a souligné l'impétuosité de la reprise américaine. Malgré l'arrêt par la Fed de sa politique monétaire accommodante à la fin du mois dernier, les statistiques publiées confirment la bonne santé de l'économie américaine. Une création nette d'emplois (hors secteur agricole) de 321 000 en novembre (soit près de 100 000 emplois de plus que les prévisions) correspondant à un taux de chômage de 5,8% (contre 5,9% en septembre) soit son plus bas niveau depuis la mi-2008, un indice de confiance des ménages Reuters-Michigan à 87 qui s'améliore encore, une croissance du PIB de 3,5% au 3e trimestre alors que la plupart des observateurs attendaient 3%. Toutes ces données renforcent donc l'image d'une reprise solide de l'économie outre-Atlantique. Les investisseurs sont donc à l'affût des propos tenus par les dirigeants de la Fed essayant d'anticiper la date future des relèvements des taux de l'organisme.
Les pays asiatiques sont quant à eux toujours dans la tourmente. La Chine doit faire face à un ralentissement plus marqué que prévu de son activité. Ainsi, l'indice PMI du secteur manufacturier a atteint 50,3 en novembre (contre 50,8 en octobre) soit son plus bas niveau depuis 8 mois, l'indice des prix à la consommation n'a été que de 1,6% en octobre, et l'indice PMI du secteur des services n'a été que de 53,9 en novembre (contre 53,8 en octobre). La Banque Centrale chinoise a donc décidé d'abaisser ses taux d'intérêt afin de soutenir la croissance de son économie. Son taux de référence des prêts à un an est donc désormais à 5,6% et son taux des dépôts à un an est de 2,75%. Quant au Japon, il renoue avec la récession avec un PIB au 3e trimestre en baisse de 1,6% obligeant son 1er ministre Shinzo Abe à annoncer un report de la hausse de la taxe sur la consommation mais surtout la dissolution de la chambre basse et la tenue de nouvelles élections à la mi-décembre.
En Europe, la situation reste très contrastée entre une Allemagne qui tire son épingle du jeu et le reste de l'Europe qui voit ses constantes se dégrader un peu plus. En effet, les indicateurs allemands confirment la bonne santé relative de la première économie européenne. On peut souligner la première hausse de l'année pour l'indicateur ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne qui atteint 11,5, le rebond de l'indice IFO du climat des affaires à 104,7 (après 5 mois de baisse continue) et un PIB stable au 3e trimestre (+0,1%). Mais le continent européen reste plombé par les économies italienne, grecque ou française. Alors que le gouvernement français a déclaré ne pas pouvoir faire revenir son déficit public sous la barre des 3% du PIB avant 2017, les dirigeants grecs ont demandé une prolongation du plan de sauvetage qui arrive à échéance le mois prochain. Les pressions s'accentuent donc sur la BCE contraignant son dirigeant, Mario Draghi, à déclarer qu'au début de l'année prochaine, l'institut allait faire le bilan de ses mesures de relance et qu'il prendrait les mesures nécessaires afin de faire remonter le taux d'inflation de la zone .


 Haut

 Indices de performances de l'immobilier

EDHEC IEIF Immobilier d'entreprise France au 28/11/2014
Indice
Prix
Performance Globale
Cours
(Base 1000 en 2002)
1 689,1 14 152,9
Sur un mois
-0,1 % -0,1 %
Sur 12 mois
-1,9 % +3,3 %
Depuis le 01/01/2014
-1,0 % +10,1 %
 
RPX IEIF Logements
Paris Ile-de-France au 31/10/2013

Indice
Prix
Cours
(Base 1000 en 2002)
4 928,3
Sur un mois
+0,8 %
Sur 12 mois
-0,4 %
Depuis le 01/01/2013 +1,6 %
L'indice de prix EDHEC IEIF Immobilier d'Entreprise France baisse de 0,1% en novembre après avoir augmenté de 0,3% en octobre. L'indice est en baisse de 1,4% sur douze mois. Sa volatilité annuelle sur longue période (depuis 1980) est de 6,8 %. L'indice de performance globale affiche une hausse de 3,8% en année glissante. Le rendement du dividende de l'indice sur le troisième trimestre de 2014 s'élève à 5,2%.

          
Le prix des logements quasi stable en octobre
L'indice RPX IEIF Logements Paris Île-de-France progresse de 0,8% en octobre après une hausse de 3,6% en septembre. Le nombre de transactions sur les douze derniers mois diminue de 8,6% par rapport aux douze mois précédents. L'indice se situe 1,6% au-dessus de son niveau de début d'année.
La progression d'octobre 2013 est notable comparée à la baisse de 2,1% enregistrée en octobre 2012 et à celle de 4,2% enregistrée en octobre 2011. Sur une base trimestrielle l'indice gagne 1,3% tandis qu'il chutait de 3,1% un an auparavant. Sur une base annuelle il est en recul de 0,4% contre 0,3% de progression il y a un an.
Le marché est en déséquilibre chronique depuis mars 2010 avec un écart très élevé entre le compartiment des biens chers et celui des biens bon marchés, matérialisé par un rapport élevé entre le sous-indice du troisième quartile et celui du premier quartile. Ce rapport a culminé à 2,38 en juin 2012, à comparer avec une moyenne historique de 1,97. Il est de 2,26 en octobre, en baisse rapide depuis juin. La volatilité des variations quotidiennes de prix sur 30 jours calculée sur une base annualisée a chuté à 4,8% fin octobre contre 8,4% fin septembre, sa moyenne historique se situe à 4,2%.


L'indice est représentatif du marché des transactions sur les parts de SCPI à capital fixe non fiscale sur une base mensuelle à partir d'une technologie de type boursier. Il est calculé sur les prix des parts des SCPI les plus liquides (volume de transaction annuel glissant supérieur à 2 million d'euros) pondérés par la capitalisation. L'indice est publié le 10 de chaque mois sous forme d'un indice nu et d'un indice brut (dividendes réinvestis). Son historique démarre à fin 1980.
                
 Haut

 


 
La gamme d'indices | Notre approche | l'IEIF | Espace Presse